ESSAY…A REESSAYER !

Course 5H+1H à Aunay les bois, pays d’Essay

Le 28/06/2015

 IMG_3822

  Equipage AK3G1 (Marc Gourdon, Benoît Lacroix, Didier Martin)

 

C’est sous un soleil radieux et une température d’une trentaine de degrés que s’est déroulée cette course de 6 heures à Aunay les bois (61).

 

Marc découvrait le circuit et a dû s’adapter à un nouveau type de kart (Sodi 270 GT4 R modifié) et Didier n’avait roulé que 10mn le 9 mai en séance découverte. En revanche, Benoît y a gagné il y a 13 ans en compétition 2 temps et adore le tracé technique et rapide de 1220 mètres.

 

Chaque pilote a été lesté individuellement afin que tous les concurrents embarquent 77 kg.

 

Essais chronos :

En une heure d’essais qualificatifs, Ak3G1 a démontré une nouvelle fois sa capacité d’adaptation aux nouveaux tracés et matériel. Marc et Didier ont vite été compétitifs et ont hissé l’équipage dans le top 5 de leur série respective. Benoît classe finalement le kart en 4ème position à 4 dixième de la pôle et à 2 dixièmes des 2 et 3èmes. Nous constaterons d’ailleurs en fin de séance que Benoît a emporté 5 kg de lest supplémentaires et inutiles, ce qui aurait pu améliorer notre chrono…bonne augure pour la course !

 

La course : 5 heures non-stop, 7 changements de pilote obligatoires :

Benoît prend le départ et gagne deux positions. Après 35 minutes de course et de belles batailles avec le 3ème, AK3G est 2ème à 6 secondes du premier. Marc enchaine pour 30 minutes, puis Didier qui devra rentrer pour ravitailler en essence (l’autonomie d’un karting est d’environ 2h10). L’équipage est alors en tête de la course !

 

Malheureusement, malgré la lecture du règlement et le briefing, nous n’avons pas compris un élément important : la station essence n’est pas ouverte tout le temps, mais dans des créneaux précis. Or, au moment où nous souhaitions ravitailler, la station était fermée ! Didier a dû prolonger son run à une heure, ce qui physiquement sous la chaleur a été…très difficile. Nous avons en plus frôlé la panne d’essence. A l’ouverture de la pompe, Didier rentre immédiatement, mais deux kart l’imitent et passent devant…souhaitant éviter l’embouteillage, Didier traverse les stands sans ravitailler…Benoît prend son run et surveille le trafic à la station essence, puis ravitaille enfin en respectant un arrêt minimum d’une minute à la pompe. Malheureusement à nouveau, la vitesse est limitée à 20km dans les stands ET un temps de passage de 75 secondes doit être respecté. Une fois de plus, nous avons mal interprété le règlement et n’avons pas cumulé la minute bloquée pour le ravitaillement + les 75 secondes imposées…la sanction est terrible : l’équipe accuse 2 tours de pénalité !

 

Ak3G se retrouve 7ème en milieu de course et ne lâche rien malgré ces coups durs ! L’équipage, homogène et rapide, enchaîne les dépassements et remontées. A 50 minutes de la fin de course, Benoît prend le dernier run : nous sommes revenus 3èmes !!!

 

Nouveau coup de théâtre à 10mn de la fin: l’équipe m’informe sur le muret des stands que nous devons essuyer une nouvelle pénalité : chaque pilote d’un équipage de 3 doit effectuer minimum 1h20 de roulage hors stands et Marc n’a couru que 1h17…Je dois donc laisser Marc terminer pour 3mn et abandonner tout espoir de podium !

Le drapeau à damier s’abaisse à l’issue des 5heures, AK3G sera classée 4ème.

 

Conclusion :

Composée d’une heure d’essais chronos et 5 heures non-stop d’endurance, cette compétition éligible SWS (Sodi World Series) a été éprouvante sur plusieurs aspects :

  • La chaleur : courir avec l’équipement et se bagarrer avec des zones en apnée est très fatigant, mais notre condition physique est bonne et avons su surmonter ces efforts
  • La complexité du règlement : le règlement est souvent le même sur tous les circuits. Nous avons probablement sous-estimé la complexité de celui d’Aunay et avons essuyé des pénalités qui nous ont coûtées le podium, voire la victoire. Le directeur de course a souligné la performance, l’homogénéité et sympathie de l’équipe AK3G. Il a ajouté que nous étions l’équipage le plus rapide et pouvions jouer « la gagne ».

Évidemment un peu déçus du résultat final (4ème), la performance est au rendez-vous. Nous aurons notre revanche et saurons concrétiser pour la victoire !

Pour AK3G1

Marc, Didier, Benoît