PODIUM AK3G2

6 HEURES DE LOUDUN – 28/06/2015

AK3G2 (Guillaume, Freddy, Jonathan).

C’est sous un grand soleil que nous sommes arrivés au Karting de Loudun. 10 équipages seulement au départ.

L’AK3G2 était composé de Jonathan, Guillaume et un petit nouveau: Freddy. L’AK3G3 roulait en famille.

Au terme d’une heure complète de qualification, c’est Jonathan qui a réalisé la pole, avec 3 dixièmes d’avance sur le deuxième. (Premier signe de la grande forme de Jonathan hier). L’AK3G3 s’est qualifiée 6ème.

Pour les 5h de course, nous avons souhaité tout de suite nous décaler dans la stratégie pour éviter la bataille en peloton et également éviter de multiplier les tours de remise en route. Guillaume a pris le départ, conservé la tête, puis est rentré directement aux stands. Nous avons effectué 6 arrêts en 6 tours, puis nous avons lancé le premier relai de 30 minutes, nous n’avions même pas un tour de retard après 6 arrêts. Jonathan a confirmé sa forme magistrale, en étant toute la course 3 dixièmes plus rapide que tout le monde. Freddy a réalisé des chronos tout à fait corrects pour une première sur le circuit et une longue période sans pratiquer. A mi course, nous étions déjà en tête et avions ravitaillé plus de fois que nos concurrents.

Les changements et les deux ravitaillements se sont superbement bien passés, aucune erreur: nous avions bien pris le temps d’évoquer tous les points à l’avance. Deux types différents de panneautages (rouge ou jaune), les 15 relais planifiés à l’avance sur un cahier.

Nous terminons avec un tour et demi d’avance sur le 2ème (qui a perdu une vingtaine de secondes pour changer de kart) et 2 tours sur les 3èmes… ça valait la douche de champagne !

L’AK3G3 a été régulière puisqu’elle termine 6e à 3 tours.

Conclusion:

La course s’est un peu faite en solitaire à se battre contre le chrono des adversaires. A fond toute la course, la grosse chaleur donnait le droit à l’erreur (pas de sortie de piste ou de tête à queue durant la course). Les pneus avaient tendance à surchauffer (sous-virage et survirage était de la partie, mais rien de piégeux). Nous avons apprécié le fait d’avoir un chrono scotché sur le volant, cela permettait de savoir où nous en étions dans nos relais.

L’idéal serait de pouvoir investir dans un second système de chronométrage AK3G, celui que possède l’association étant utilisé ce même week-end pour les 6 heures d’Essay.

A noter que l’on a battu une équipe qui est dans le top 15 mondial aux SWS ! ! Ils terminent 2èmes à plus d’un tour et venaient de finir 2èmes la veille à une course de 2H au mans.

Jonathan était imprenable hier, il réalise le meilleur temps de la course, 3 dixièmes devant le 2ème équipage (qui a pourtant utilisé deux Kart différents).